Quelles questions poser à votre conseiller avant de souscrire un placement financier ?

Pour tout type de placement financier que ce soit une assurance vie, un PEA, des SCPI ou d’autres, il ne faut pas se lancer aveuglément. Poser de bonnes questions à son conseiller financier est la meilleure façon d’avoir la certitude que son placement financier est bénéfique.

Les bonnes questions à poser son conseiller financier           

Durant un entretien sur un éventuel placement financier, votre conseiller en placement financier va sûrement vous poser plusieurs questions. Répondre à ces questions vous sera obligatoire. Mais votre conseiller client devra aussi répondre aux vôtres en retour. Afin d’éviter les mauvaises surprises, les questions à poser devront être choisies minutieusement. La première consiste à savoir si le capital de votre placement est-il garanti par le contrat ? La deuxième question est de savoir si la valeur de l’épargne varie-t-elle à la hausse ou à la baisse ? Et pourquoi ? La troisième est de savoir la durée minimale du placement. Le quatrième est de savoir si l’argent est facilement à votre disposition ou pas. Le cinquième insiste sur les frais de départ, les frais annuels et les frais à la sortie. Enfin, il faut poser la question sur la fiscalité du placement.

La lecture attentive de la documentation

Avant la souscription, le conseiller en placement financier va vous remettre une documentation. La lecture attentive de cette documentation est primordiale. Si vous avez l’intention de vous souscrire sur un placement collectif en fonds et SICAV, lisez bien le DICI ou Document d’Information Clé pour l’Investisseur. Si vous investissez dans l’immobilier à partir d’une SCPI, lisez la note d’information. Pour les contrats d’assurance-vie en unité de compte, consultez bien le document d’information clé ou le DIC. Pour les achats d’actions en direct, parcourez le prospectus ou à minima son résumé. La garantie du capital, les frais et plusieurs informations importantes sont inscrits dans ces documents. Posez des questions si vous ne comprenez un ou plusieurs détails.

Les différentes vérifications avant la souscription

Quelques vérifications sur le conseiller en placement financier sont à faire. Ces dernières permettent de dissiper les doutes sur le conseiller et le produit qu’il propose. D’abord, vous devez vérifier les différentes autorisations du conseiller et de son entreprise. Ensuite, la vérification sur le placement qu’il propose est essentielle. Cette vérification est utile pour ne pas tomber sur un placement interdit dans votre pays. Vous devez aussi demander les documents obligatoires. Et enfin, demandez ces qualifications et son expérience.

Comment déclarer les revenus de SCPI ?
Les clés pour devenir rentier en dix ans